Etat des lieux de la digitalisation des compagnies d’assurance de la zone CIMA.

L’expansion de l’utilisation du numérique par les populations a fait évoluer leur comportement, ce qui oblige les entreprises à repenser leur modèle pour rester compétitives. En zone CIMA, le secteur de l’Assurance est directement concerné par cette révolution digitale, comme tous les autres secteurs d’activités mais surement encore plus, au regard de son faible taux de pénétration (2%).

 

Afin de mieux comprendre la prise en compte du phénomène de digitalisation dans les compagnies d’assurance en zone CIMA, une enquête a été menée en vue de dresser un état des lieux.

La présente enquête vise à dresser un état des lieux du phénomène de digitalisation dans les compagnies d’assurance en zone CIMA, ceci afin d’apporter des recommandations permettant de mieux développer le secteur.

L’étude a été réalisée de Novembre 2019 à Janvier 2020.

  • Nombre de compagnies ciblées : 160

  • Nombre de compagnies touchées : 52

  • Taux de retour :

    32,5 %

  • Compagnies présentes au Bénin (3), au Burkina Faso (5), au Cameroun (13), en Centrafrique (1),

    au Congo (3), en Côte d’Ivoire (7), au Gabon (2), au Mali (3), au Niger (4), au

    Sénégal (8), au Togo (3)

  • 100% des compagnies d’assurance affirment avoir des projets en cours ou à venir autour du numérique;

  • Malgré que la quasi-totalité des compagnies (90%) ont identifié et désigné un acteur interne (Business Unit) ou externe (Prestataire), comme étant en charge de son système d’information, très peu (11,5%) ont véritablement formalisé toutes leurs procédures d’utilisation des outils numériques;

  • La quasi-totalité des compagnies (96%) ont une application métier d’assurance. A contrario, presqu’aucune (92%) n’a d’applications mobiles ouvertes aux clients;

  • La grande majorité des compagnies (88%) ont un site internet. Toutefois, très

    peu d’entre elles (19%) proposent sur leur site internet des fonctionnalités

    d’e-assurance;

  • Plus de la moitié des compagnies (58%) affirme que la haute direction s’implique intensément dans le processus de transformation numérique;

  • Les principaux freins au développement du numérique dans les compagnies sont d’ordre : Technologique et/ou Financier (42%) et Savoir-faire / compétences (24%);

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *